Blog

Pauline Demoulin
7 janvier 2020

En devenant freelance, il n’est pas toujours évident au début de fixer ses tarifs, et de se constituer ainsi sa propre rémunération. C’est d’ailleurs une des plus grandes difficultés pour un freelance. Vous devez certainement vous poser de nombreuses questions, vous pensez peut-être que vous êtes trop cher ou alors vous ne fixez peut-être pas des tarifs assez élevés pour être rentable. Nous vous proposons de découvrir ici tout ce que vous devez savoir sur le salaire freelancecomment constituer votre rémunération.

Définir ses objectifs mensuels de salaire freelance

Pour savoir comment constituer votre salaire freelance, vous devez tout d’abord vous intéresser à la rémunération mensuelleque vous désirez obtenir. Bien évidemment, il est très important que vous soyez raisonnable dans l’estimation du chiffre d’affaires mensuel que vous souhaiteriez réaliser. Il est hors de question de voir plus grand que la réalité. Attention également à ne pas vous sous-estimer, car être freelance ne signifie pas gagner une misère, au contraire. En tout cas, j’imagine que ce n’est pas l’objectif que vous vous êtes fixé.

Tout d’abord, il serait judicieux de vous renseigner minutieusement sur les tarifsqui sont pratiqués dans votre branche d’activité. Pour cela, vous pouvez vous inspirer des prix proposés par les porteurs de projets sur les plateformes de recrutement comme UpworkCodeurHopWork, etc. De même, vous pouvez regarder ce que propose les autres freelances pour avoir une idée de la demande. Cela vous permettra d’avoir une idée des prix que les clients peuvent trouver sur le marché, et vous pourrez alors vous aligner ou proposer des tarifs plus attractifs pour commencer votre activité. Attention à ne pas proposer des prix plus élevés que la concurrence lorsque vous débutez en tant que freelance, car pour vous constituer votre propre clientèle, vous devez savoir attirer l’attention puis la fidéliser. Bien évidemment, il est également nécessaire de prendre en compte votre niveau d’études ainsi que votre expérience pour fixer ce salaire freelance.

Lorsque vous allez effectuer l’estimation de votre salaire freelance, n’oubliez pas ensuite d’ajouter toutes les charges mensuelles que vous avez. En effet, il est possible que vous deviez payer un local professionnel tous les mois, ou encore des outils de communication, etc. En règle générale, nous recommandons d’ajouter environ 30 % de charges mensuelles comprenant ainsi vos charges sociales, mais également les charges fiscales.

Définir son salaire freelance : Opter pour un taux horaire ou un taux journalier ?

En fonction de votre activité, le taux horaire pour votre salaire freelancepeut être avantageux. Ce tarif est bénéfique si vous savez à l’avance combien d’heures de travail exigera la commande de votre client pour qu’elle soit traitée. Il faut savoir que certains freelances savent spécifiquement combien de temps leur prendra chaque tâche à réaliser, tandis que d’autres auront beaucoup plus de mal à effectuer des estimations de temps. Si votre activité ne vous permet pas de connaitre à l’avance le temps que vous prendra votre activité, nous vous recommandons alors d’opter pour un taux journalier pour votre salaire freelance, qui sera alors beaucoup plus avantageux pour vous. Il faut également savoir que le taux horaire est souvent lié à une obligation de résultat dans des délais fixés.  C’est alors une pression supplémentaire pour vous, ainsi qu’un besoin d’organisation non négligeable.

commentaire