Blog

Pauline Demoulin
6 mars 2020

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

L’intelligence artificielle envahit notre quotidien

L’intelligence artificielle c’est une énorme vague de nouveaux logiciels qui sont utilisés dans plusieurs applications sans même qu’on ne l’imagine.

Quand on utilise nos smartphones pour prendre une photo, il y a de l’IA dedans ; effectivement dans les téléphones les plus récents quand vous faites la mise au point pour trouver les visages d’une photo, celle-ci s’appuie sur des réseaux de neurones qui sont des techniques qui sont à base d’IA pour détecter un visage.

Aujourd’hui on trouve de l’IA dans des robots, dans des agents conversationnels comme le fameux Siri d’Apple, comme le Google Assistant qu’on peut utiliser sur son téléphone.

Ils sont même sur notre ordinateur et nous allons le retrouver dans de nombreux endroits absolument incalculables.

Dans les entreprises et ça, c’est moins connu du grand public, l’IA est utilisée pour analyser les données pour faire des prédictions :

  • essayer de prédire un chiffre d’affaires,
  • prédire un comportement de clients,
  • faire de la publicité ciblée

tout cela s’appuie sur l’analyse de données et avec des algorithmes qui font partie du champ scientifique de l’IA.

 

 

L’intelligence artificielle est déjà utilisée dans de nombreux métiers :

  • chez les avocats pour faire de l’analyse de jurisprudence
  • chez les énergéticiens pour prédire la consommation d’énergie et optimiser la circulation et la distribution
  • dans les véhicules autonomes pour les voitures du futur qui vont rouler toutes seules (ça existe déjà aujourd’hui mais ce n’est pas encore déployé à très grande échelle mais on y viendra peut-être une quinzaine d’années)
  • dans l’assurance ou dans la finance pour faire des prédictions pour détecter des fraudes
  • dans le monde des médias pour fabriquer des contenus et optimiser la création de contenu et ainsi analyser la réaction des utilisateurs à des contenus

 

Le champ des possibles est tout à fait infini et surtout dans notre quotidien :

  • Les e-mails : Les messageries électroniques s’appuient largement sur l’intelligence artificielle afin d’optimiser leur fonctionnement et améliorer l’expérience des utilisateurs. Notamment, les filtres des courriers indésirables bénéficient de l’IA, qui peut traiter de grandes quantités de messages et détecter très rapidement les nouveaux spams qui inondent les boîtes de réception.

Pour sa messagerie Gmail, Google utilise TensorFlow, une des IA les plus avancées qui parvient à bloquer plus de 99,9 % des indésirables. Toutefois, le géant du Web ne s’arrête pas là, et propose d’autres fonctions basées sur l’IA.

La fonction Smart Reply propose des messages courts pour pouvoir répondre à un e-mail en un seul clic.

Google a aussi développé une fonction baptisée Smart Compose, capable de finir les phrases de l’utilisateur.

 

  • Les réseaux sociaux : L’intelligence artificielle influence largement la manière dont les informations sont présentées sur les réseaux sociaux ; Facebook trie les publications des contacts et des pages suivies, puis les filtre pour mettre en avant celles jugées les plus importantes, tout en masquant complètement les autres.

Le réseau social utilise une IA baptisée DeepText pour analyser le contenu des publications qui ne sert pas uniquement à organiser le fil d’actualités, mais permet également de faire intervenir un employé humain s’il détecte des signes suicidaires.

 

  • Les moteurs de recherche : pourraient difficilement fonctionner sans intelligence artificielle, étant donné la taille colossale du Web. L’IA est déployée sous forme de robots qui parcourent les sites pour les indexer, mais également pour les classer et déterminer l’ordre de présentation selon les termes de recherche ; ce qui permet de personnaliser les résultats tels que :
    • afficher la météo,
    • prévenir la distribution d’un film,
    • effectuer des calculs ou des conversions de devises.

Google propose également sa fonction Google Suggest, la recherche prédictive qui s’affiche pendant la saisie de la requête, qui tente de deviner la recherche basée sur son indexation, les recherches fréquentes et l’historique de l’utilisateur.

 

  • La traduction : Les services de traduction automatique, accessibles via des services comme Google Traduction, Reverso ou directement intégrés à des sites comme Facebook, ont beaucoup progressé ces dernières années, au point de produire des textes parfaitement compréhensibles. Cette avancée a été possible notamment grâce aux techniques de deep learning, comme avec l’IA de Google baptisée Neural Machine Translation system (GNMT).

 

  • Les sites marchands : Les sites de ventes en ligne utilisent de plus en plus l’IA. Elle suggère de nouveaux articles à consulter en se basant sur l’historique de l’internaute, ainsi que la navigation des autres visiteurs. Les centres de tri, pour la préparation des marchandises, sont également gérés par IA avec l’utilisation grandissante de robots qui, dans un incessant ballet, acheminent les produits d’un poste à l’autre.

 

  • Les applications de navigation : L’intelligence artificielle a modifié nos habitudes de circulation, grâce à des applications de navigation comme Waze, Apple Map ou Google Maps. Ces dernières déterminent l’itinéraire le plus court et estiment l’heure d’arrivée en prenant en compte le trafic en temps réel pour modifier automatiquement la trajectoire afin d’éviter les bouchons.

 

Vous l’avez compris vous l’utilisez parfois sans même le savoir, l’intelligence artificielle (IA) s’invite dans votre quotidien depuis quelques années et fait de grands pas jour après jour.

Les meilleurs consultanst IA et les missions en IA sont sur FreelanceDay, La Plateforme.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

commentaire