Blog

FreelanceDay
15 février 2020

« Travailleur indépendant », « travailleur autonome » ou encore « Freelanceur », nombreuses sont les appellations destinées à décrire les entrepreneurs, qui sont à la fois propriétaire et uniques employés de leur projet professionnel. Mais est-ce que tous les profils sont adaptés à ce statut professionnel ?

Travailleur indépendant : les qualités des futurs Freelanceurs

Selon une étude (commanditée par l’Agence pour la création d’entreprises) réalisée par l’INSEE, 2 millions de travailleurs en France sont des travailleurs indépendants. Ce statut, qui séduit de plus en plus de jeunes et de moins jeunes, a le vent en poupe. Mais avant de tout abandonner pour devenir travailleur indépendant, il est très important de connaître les différentes qualités qui doivent impérativement animer un Freelanceur. 

Travailleur indépendant et force de caractère !

Certains profils ont besoin d’être boostés, encouragés ou encore brusqués pour se mettre au boulot. En effet, si l’autonomie et l’indépendance peut être bénéfique pour certains profils professionnels, elle s’avère totalement improductive pour d’autres ! 

Si vous êtes le genre d’employé à ne jamais prendre d’initiative, à attendre que votre supérieur hiérarchique ou votre subordonné vous mâche le travail, vous n’êtes définitivement pas fait pour devenir un travailleur indépendant.

Le travailleur indépendantse doit d’être autonome, réactif et disponible pour changer à tout moment ses plans au gré des envies de ses clients. 

Travailleur indépendant et force d’organisation ! 

Il ne suffit pas d’être autonome pour être un bon indépendant, il faut aussi être organisé ! Être Freelanceur signifie que vous devez être au four et au moulin et pour ne pas perdre pied, vous devez être quelqu’un de très ordonné ! 

Si vous êtes du genre bordélique, si vous ne savez pas tenir vos deadlines, si vos clients doivent vous courir après pour être livrés à temps, travailler en indépendant n’est définitivement pas fait pour vous. 

Il faut donc une discipline de fer pour mettre au point un programme viable et s’y tenir malgré les aléas du quotidien. 

Travailleur indépendant et force de persuasion !

Se mettre à son compte c’est bien. Etre autonome et réactif c’est génial. Savoir s’organiser et hiérarchiser ses besoins c’est excellent. Mais tout cela serait inutile si le travailleur indépendantn’est pas en mesure de trouver des clients ! 

Si vous êtes aussi discret que peu bavard et que vous ne savez pas vous vendre, sachez qu’il vous sera impossible de persuader les clients de vous faire confiance. Sans client, votre projet de travail indépendantsera… impossible !

Ainsi, quelle que soit votre spécialité, une part de vous doit être commerciale. Vous devez avoir le courage de démarcher les clients, de les appeler, de les relancer,… 

Devenir un travailleur indépendant n’est donc pas donné à tous les profils professionnels. En effet, devenir Freelanceur ne signifie pas se débarrasser de sa hiérarchie, ne plus avoir de compte à rendre à personne et prendre des vacances à sa guise. Devenir indépendantc’est travailler plus, sans compter les heures pour assurer sa survie et sa croissance. Car s’il est vrai que ce choix de vie offre de nombreux avantages, il n’est pas non plus sans risque et sans sacrifices…

commentaire